C'est dans un lieu magnifique, au milieu des vieilles pierres et des sculptures monumentales que j'ai posé avec mon blouson Cherry. Enfin, je ne devrais pas dire mon blouson car aussitôt cousu aussitôt adopté par l'adolescente. Mais c'était prévu depuis le début en fait. Elle voulait un blouson ou un manteau pour l'hiver et moi je voulais coudre un blouson Cherry pour préparer un cours de couture sur ce projet. Mais quand je lui ai montré le patron, elle n'a pas accroché (ou devrais-je dire qu'elle n'a pas réussi à se projetter dans un modèle fini). On avait fait du shopping pour elle quelques jours auparavant et j'avais remarqué que le velours et le "mouton" étaient très tendance. J'ai donc décidé de coudre le blouson dans ces matières en me disant que si elle le voyait fini, probablement que cela lui plairait. Ce qui a été le cas. Au pire, je le gardais pour moi. ;)

Pour la séance photo, c'est moi qui le porte. C'est une coupe très "loose" qui va bien mieux à ma fille je trouve. Elle le porte sans la ceinture et très ouvert. Et pour info, je porte mon jean Safran.

cherry-blouson-kokechic-3

Patron : blouson Cherry de Dessine Moi un Patron

Taille : 38

cherry-blouson-kokechic-2

Fournitures : velours fin côtelé amarante (36 bobines) + sherpa "mouton" (Rascol) + polaire écrue coupée dans des plaids pour la doublure + viscose prune pour le matelassage des manches + boutons pressions métalliques

Modifications : j'ai juste mis une bande de sherpa en bas de la doublure des manches pour qu'on voir le "mouton" sur le revers des manches, mais c'est une fausse bonne idée car le sherpa s'use vite et se salit vite à cet endroit.

J'ai aussi matelassé les manches car je voulais que le blouson soit facile à enfiler. J'ai donc cousu le twill de viscose sur de la polaire pour créer la partie doublure des manches. Ainsi elles sont triplées.

Voici le blouson sur l'envers pour bien voir l'intérieur.

cherry-blouson-kokechic

cherry-blouson-kokechic-1

J'ai bien aimé le montage de la doublure avec l'extérieur qui est le même assemblage astucieux que pour la veste Sable.

Les poches passepoilées sont simplifiées car il n'y a que deux pièces pour les réaliser.

Comme je n'ai pas fait de boutonnières, je peux dire que le plus difficile dans ce patron finalement est la découpe de toutes les pièces. Attention, le plan de coupe est un peu approximatif (et ça a perturbé mes élèves) et les indications de métrage sont assez gourmandes. Pour info, j'ai utilisé 2 mètres de velours au lieu des 2 m 70 préconisés mais j'ai joué à Tétris ! Je n'ai pas réussi à mettre la ceinture sur toute la longueur de ma laize donc elle est un peu plus courte que prévue.