A l'heure où fleurissent les publications concernant les projets couture des unes et des autres avec des #makenine2018 et les bilans 2017 #magarderobecapsule2017, je me rends compte que je ne peux pas fonctionner en prévoyant à l'avance sur le long terme une année de couture.

A cela plusieurs raisons :

1) j'aime me laisser séduire par les nouveaux patrons ou les réalisations qui donnent envie d'un modèle et que j'imagine bien avec des tissus en stock

2) je me laisse aussi tenter par les propositions de tests de patrons de créatrices indépendantes

2) je couds certains vêtements en fonction des cours de couture que j'anime et donc en fonction des propositions émises par les participantes ou bien par moi après réflexion sur les points techniques et le niveau de couture. Il y aura donc une chemise Mélilot, un pantalon Thaï, une jupe (Goji ?) et un short (Pierre peut-être) et probablement un pantalon Paul, d'ici juin.

C'est dans ce cadre que j'ai cousu le gilet que je vais vous présenter dans cet article. Il s'agit du gilet japonais modifié, patron gratuit de On Dirait des Vrais. C'est vraiment un très chouette modèle pour des personnes qui veulent débuter dans la réalisation de vêtements.

Peu de pièces, pas de montage de manches compliqué, des poches originales directement découpées dans les pièces de tissus devant, une forme losse avec le choix entre deux tailles. Le patron est à imprimer en A4. L'assemblage se fait assez aisément car les feuilles sont regroupées par trois. Il y a également de nombreux crans de montage. Les explications sont claires avec des photos pour illustrer le montage.

J'a choisi un lainage fin d'un vert à la nuance subtile qui tend à la fois vers le bleu et vers le noir. J'avais acheté un grand coupon auprès de Christelle Beneytout lors de son vide-atelier. Seulement, ce lainage était en laize de 110 cm alors j'ai coupé le dos en deux parties mais ce n'est pas du tout choquant car ma ligne de couture coïncide avec celle des pièces dos du bas. Par contre, je n'ai pas testé l'élasticité de mon lainage avant de me lancer et ça m'a posé des petits problèmes au montage (je vous explique ça après les photos).

giletODV-kokechic

Patron : gilet japonais modifié ODV taille S/M

giletODV-kokechic-1

zoom sur ce beau tricot et sa couleur subtile

giletODV-kokechic-2

Comme mon tissu n'était pas très extensible, je n'ai pas pu utiliser les bandes de poignet à la taille indiquée. J'ai donc recoupé deux bandes de 32*10 cm (10 car ça correspond à la largeur de ma règle japonaise et que j'avais la flemme de tracer à 6,5 cm). Mais ça ne resserre pas suffisemment le bas des manches. J'aurai du opter pour du bord-côte mais je n'avais que du noir et j'avais peur que ça tranche trop.

giletODV-kokechic-3

Le dos en deux parties (un peu froissé mais normal après une matinée). Toujours à cause du peu d'extensibilité de mon lainage, j'ai eu du mal à faire coïncider les manches et ça forme de petits bourrelets mais qui s'estompent bien avec un coup de fer à repasser. Enfin, il a fallu que je coupe une bande supplémentaire pour l'encolure (là aussi 10 cm au lieu de 8 cm pour aller plus vite avec la règle japonaise et le cutter). Au lieu d'avoir deux bandes avec une jonction en haut et en bas, j'ai cousu trois bandes avec deux jonctions devant au niveau des côtés à la même hauteur que la couture des pièces devants haut et devant bas, et une jonction en bas du dos.

Je recommande donc ce patron gratuit. Un seul tout petit bémol : les poches sont visibles à l'intérieur du gilet. Je pense faire des petits points à la main pour les fixer dans les marges de la bande d'encolure.

giletODV-kokechic-4

Je vous parle de ma robe à pois dans le prochain article ! A suivre...