Après la série de t-shirts pour l'Hom, me revoici à coudre en série des sweats à capuche. Quand on tient un bon patron, pourquoi en changer ? (Moi qui ne couds quasiment jamais deux fois de suite le même patron pour moi...).

Pour la petite histoire, j'ai cousu cet hiver le sweat Henry de La Maison Victor pour l'Homme dans une maille chinée. L'ado avait trouvé le modèle chouette et avait réclamé le sien. C'était chose faite dans un superbe molleton noir de la Panda Love Fabrics. L'Hom a trouvé que cette matière était vraiment agréable et c'est vrai que le molleton est doux à l'intérieur et vieillit bien au fil des lavages. J'ai donc recommandé le même molleton et voici un nouveau sweat Henry noir.

duo-sweat-henry-36bobines-1

Sweat porté avec le bermuda cousu il y a deux ans.

duo-sweat-henry-kokechic-1

Cette fois-ci j'ai cousu la poche ventrale. C'est difficile à voir sur les photos...

Comme il me restait un peu de tissu des deux sweats de l'Hom et comme la fille de la maison avait repéré des sweats à capuche dans le commerce, j'ai redécalqué le patron, dans la plus petite taille (XXS) pour obtenir un sweat fille correspondant à un 34.

Et voici un tendre duo de sweats père/fille :

duo-sweat-henry-kokechic

duo-sweat-henry-kokechic-2

duo-sweat-henry-kokechic-3

A chaque fois, j'ai remplacé les oeillets par des boutonnières pour faire passer le lacet. Le bord-côte utilisé est celui de 36 bobines.

duo-sweat-henry-kokechic-4

Pour celui de ma fille, j'ai raccourci le devant et le dos d'une vingtaine de centimètres pour coller à la demande de la miss.

Pour loger toutes les pièces dans mes chutes j'ai cousu le dos en deux parties.

Après une phase mitigée devant le sweat que j'avais cousu sans lui dire pendant qu'elle était en vacances, elle a fini par le porter et a tout de suite demandé à en avoir un second.

Et comme, il me restait des chutes de molleton noir du sweat de son frère, j'ai facilement obtempéré. A voir très prochainement pour un duo frère/soeur...

Enregistrer